Gestion des cours d'eau

Image
paysage avec un cours d'eau
Texte

Le classement d’un cours d’eau dépend de la superficie de son bassin versant. Au-delà d’une limite qui implique que sa gestion soit communale et jusqu’à 5.000 hectares, ce sont les cours d’eau de deuxième catégorie, quelque 1.500 km au total, dont la gestion est assurée par la Province. 

La Province assure la gestion des cours d’eau classés en deuxième catégorie

Cette gestion est une mission légale basée sur le code de l’eau qui définit deux régimes de travaux.

D’une part, tout ce qui concerne les travaux d’entretien et les petites réparations des ouvrages appartenant au gestionnaire : l’entretien des berges et de leur végétation, leur stabilité, le maintien d’un gabarit suffisant pour le passage de l’eau, la préservation des aspects environnementaux comme la libre circulation des poissons…

D’autre part, il y a les travaux soumis à une autorisation domaniale du gestionnaire. En pratique, quand un particulier ou une autre personne que le gestionnaire veut réaliser un ouvrage, comme la pose d’un rejet d’eau pour créer un étang ou d’une station d’épuration individuelle… c’est la Province qui délivre cette autorisation.

Suite aux inondations de juillet 2021, la Province de Luxembourg a été particulièrement mobilisée sur le terrain pour constater les dégâts des cours d’eau provinciaux, les sécuriser puis réparer ce qui devait l’être urgemment. Supervisées par la Province, des entreprises spécialisées ont réalisé des remises à gabarit des cours d’eau, la stabilisation de berges, le retrait d’embâcles, etc.

Contact :
+32 (0)63 21 27 59
spt.irce.coursdeau@province.luxembourg.be