Province de Luxembourg

Une institution proche et partenaire

Ecoles

Visite des Territoires de la Mémoire

Dans le cadre de la préparation de notre projet, certains d'entre-nous se sont rendus à Liège pour visiter le Parcours symbolique des Territoires de la mémoire. Par ailleurs, la province de Luxembourg est la première province de Wallonie a être devenue « territoire de mémoire ».

Fondée en 1993, l'asbl « Les Territoires de la Mémoire » est un Centre d'Education à la Résistance et à la citoyenneté reconnu par la Communauté française de Belgique. Pour effectuer un travail de Mémoire auprès des enfants, des jeunes et des adultes, l'association développe diverses initiatives pour transmettre le passé et encourager l'implication de tous dans la construction d'une société démocratique garante des libertés fondamentales. Les missions  de cette association sont de sensibiliser au travail de Mémoire, d'éduquer à la citoyenneté, de renforcer la démocratie et d'éduquer à l'altérité.

Plus jamais ça ! À l'issue de la Seconde Guerre mondiale, nombreux furent ceux qui décidèrent de tout faire pour que l'horreur des conflits armés, des massacres de masse et des camps nazis ne se reproduise plus jamais. Nous pensions qu'en Belgique, la bête immonde était définitivement endormie. Elle ne faisait que sommeiller et, au début des années '90, des partis et des mouvements d'extrême droite ont à nouveau fait leur apparition tant au nord qu'au sud de notre pays. Ce Centre d'Éducation pense que l'évocation du souvenir est indispensable pour éviter les erreurs commises dans le passé et participer à la construction d'une société humaine et solidaire.

Notre visite du Parcours symbolique

Le Parcours symbolique est une expérience empreinte d'émotions et de respect pour toutes les victimes de la barbarie nazie. Au fil des témoignages de rescapés et des extraits du film "Nuit et brouillard ", il évoque l'itinéraire d'un déporté dans les camps de concentration et d'extermination. De la rue au wagon à bestiaux en passant par le bureau de la Gestapo, les différents espaces présentés permettent d'imaginer les conditions de survie des prisonniers, les traitements inhumains, la violence permanente et la mise en œuvre de la "Solution finale de la question juive ". Le visiteur s'interroge : aurais-je été victime ou bourreau ?

Le samedi 24 mars 2012, nous avons découvert ce parcours symbolique. Notre groupe a été accueilli par Bienvenu Bosembo qui nous a présenté en quelques mots le travail effectué par cette asbl. Après une première vidéo qui nous a permis de replacer le contexte historique, nous avons visité le parcours symbolique ... en silence ... attentifs, consternés ... notamment par la carte sur laquelle s'illuminaient une quantité invraisemblable de camps ... Dès la première pièce et ce bruit sourd de bottes ... nous avons été interpellés par ceux qui ont laissé faire ! « Le jour où l'on est venu chercher le voisin, je n'ai rien dit ... le jour où ... le jour où ... le jour où l'on est venu me chercher, il était trop tard. »  

GTAH - Visite TM (mar '12)GTAH - Visite TM (mar '12)

GTAH - Visite TM (mar '12)GTAH - Visite TM (mar '12)

GTAH - Visite TM (mar '12)GTAH - Visite TM (mar '12)

GTAH - Visite TM (mar '12)GTAH - Visite TM (mar '12)

Plus d'infos sur le Prix Arthur Haulot

Galerie photos