Province de Luxembourg

Une institution proche et partenaire

Ecoles

Patrick HERBEUVAL, lauréat du Godefroid Jeune 2008

Patrick Herbeuval.jpg Patrick Herbeuval a dix-sept ans. Il étudie à l'athénée d'Izel. L'année scolaire dernière, il s'est retrouvé finaliste aux Olympiades de sciences et a participé au concours européen à Chypre. Il était le jeune francophone le mieux placé au niveau national. In fine , avec ses camarades de l'équipe belge, ils ont été classés à quatre points de la médaille d'argent. Patrick a la bosse de la chimie. Malgré cela, il envisage plutôt son avenir dans l'informatique. Le jeune homme sait se poser les bonnes questions. Il se verrait bien analyste programmeur et, pourquoi pas, travailler sur des logiciels liés à la science. C'est tout ce qu'on peut lui souhaiter. Il vient d'entamer la rhéto. Par la suite, il envisage ses études à Liège ou à Bruxelles. " Je viens de lire que la Belgique manquait de 10 000 informaticiens, depuis longtemps, je suis fasciné par tout ce qui touche ce domaine, fulgurant en matière de recherche et de découvertes. " Une semaine à l'école en option scientifique pour Patrick compte 3h de physique, 2h de biologie, 3h de chimie, 2h de pratique en laboratoire et 8h de math, conjointement aux cours généraux. C'est plus qu'un cursus ordinaire à suivre parce que "c'est comme ça "... c'est un véritable chemin vers l'initiation.

La mine modeste, la parole réservée, Patrick entre petit à petit en adultie avec tout à espérer. Les sciences le subjuguent. Il les appréhende pour mieux saisir l'avenir. A côté de cela, il entretient une vie saine et heureuse. Celle d'un adolescent de 17 ans qui aime se rendre à vélo chez ses copains, jouer au bowling, lire : " Plutôt les genres fantastique et héroic fantasy… " Il ne le saisit peut-être pas bien encore, mais Patrick a déjà mis son espoir en lieu sûr. Et quoi de plus serein et rassurant sur sa route que le soutien de ses parents, qui ont toujours cru en lui, de ses professeurs, dont Annick Denis en matières de chimie et de pratiques laboratoires, qui le stimulent. Dans son humble portrait, Patrick citera aussi " un coach personnel… qui se reconnaîtra. " Deux petites ailes discrètes dans le dos semblent peu à peu le guider vers un futur prometteur.

Découvrez d'autres nominés au Godefroid Jeune