Province de Luxembourg

Une institution proche et partenaire

Citoyens

Covid19 I Communication du collège provincial du 25 mars 2020

La pandémie du Covid19 s'est accélérée dans notre pays depuis le 17 mars dernier. Des mesures sans pareilles ont été édictées par le Gouvernement
fédéral pour tenter d'éviter la propagation du coronavirus mortel parmi notre population.
Différentes directives fédérales et wallonnes ont suivi pour répondre aux nombreuses questions que les mesures de confinement et de distanciation sociale posaient dans la vie quotidienne et professionnelle de tous nos citoyens.
Le collège provincial s'est concerté quotidiennement (de préférence par visioconférence) et a pris différentes mesures pour protéger au maximum
ses travailleurs tout en maintenant la continuité de nos services publics, les missions essentielles en particulier.




Solidarité au sein des agents

Nous voudrions insister sur le principe de solidarité qui est préconisé afin que le personnel affecté aux missions non-essentielles puisse être sollicité pour prêter main-forte au personnel affecté aux missions essentielles.

Le besoin le plus clairement identifié à l'heure actuelle est celui du personnel éducateur en place dans nos IMP ou le service résidentiel général "Starting-Block " à Lahage.

Le Collège provincial a également souhaité apporter concrètement l'aide de notre institution dans la lutte contre le coronavirus. Certaines mesures ont nécessité plusieurs jours de réflexion, de réunions virtuelles et d'autres échanges avant de pouvoir se concrétiser.

C'est maintenant le moment de vous informer des premières actions mises en place par le collège.

Une Cellule de crise provinciale

Il est important de rappeler que la gestion de la crise sanitaire est confiée au niveau de notre province à la Cellule de crise provinciale, présidée par le Gouverneur.

Sont présents dans cette cellule les plus hauts représentants des différentes disciplines (zone de secours, AMU, 112, police, protection civile), secondés par des experts en l'occurrence du milieu médical (Vivalia, médecins généralistes).

Elle s'occupe de tout le suivi de l'évolution de la crise (suivi de l'occupation des lits de notre intercommunale Vivalia) et de l'application des mesures fédérales et régionales ainsi que de la distribution logistique des masques par exemple.

Cette Cellule a décidé de se tourner vers l'institution provinciale pour la gestion de deux problématiques, une confiée au Gouverneur par le Gouvernement wallon, une autre née de la réflexion de la Cellule de crise.

Ainsi, le Président du collège provincial a été mandaté par la Cellule de crise provinciale présidée par Monsieur le Gouverneur pour mettre en place deux actions :

1.       Prendre des mesures visant à anticiper le manque d'encadrement dans les structures d'hébergement (MR/MRS, IMP, centre de jour, centre d'accueil pour personnes handicapées, etc.) suite à un trop grand nombre de personnel absent pour cause de maladie ;

2.       mettre en place un accueil alternatif, présentant les garanties sanitaires imposées par la gestion de l'épidémie de Covid19, pour les personnes en grande précarité et en particulier les personnes sans-abri nécessitant un hébergement d'urgence.

En ce qui concerne les structures d'hébergement de notre province, une cellule composée d'agents provinciaux les a toutes contactées pour faire un état des lieux de leur personnel et établir un tableau de suivi de leur situation en ressources humaines. Le but est, vu la difficulté de recruter en cette période du personnel de remplacement, de faire appel à des volontaires pour renforcer et soulager les équipes dans les institutions qui en auraient besoin.
Nous avons fait appel aux Ecoles supérieures de la province qui prodiguent un enseignement en rapport avec les profils recherchés dans ces institutions, au Forem et aux communes (personnel à l'arrêt), ainsi qu'au personnel provincial.

Concernant l'accueil alternatif pour les personnes sans-abri, une équipe provinciale est actuellement en discussion avec les différentes structures d'hébergement pour personnes défavorisées de la province pour organiser un accueil alternatif, en premier lieu dans un centre sportif d'Arlon, afin d'accueillir ces publics fragilisés qui se retrouvent sans solution d'hébergement adéquate. L'installation devra présenter les garanties sanitaires imposées par la gestion du Covid19.

Une enveloppe de 250.000€

Le collège provincial a souhaité mettre à disposition des services qui luttent activement contre la propagation du virus des moyens financiers afin que l'argent ne soit pas un frein au développement ou à l'achat de matériel indispensable à la protection du personnel soignant, à l'amélioration du dépistage du Covid19 ou aux soins apportés aux patients touchés par le coronavirus.

Ainsi, une somme de 250.000€ est débloquée. Le choix de l'utilisation des moyens sera soumis et/ou initié par la Cellule de crise provinciale, autorité désignée pour gérer la crise sanitaire dans notre province et dont le président du collège fait partie en tant qu'expert.    

Mise à disposition de nos médecins

Les mesures fédérales, notamment d'arrêt des cours dans les établissements scolaires, a conduit à la non-activité de nos centres de santé vu l'absence des élèves. Il a directement été convenu de mettre les médecins présents dans ces structures à disposition de la centrale d'appel 112 pour renforcer les équipes du call-center et pouvoir prendre en charge les appels de citoyens présentant des symptômes du Covid19 et effectuer des consultations à distance.

Tourisme et restauration

D'autres secteurs demandent notre soutien en ces périodes troublées. Il en est ainsi notamment du secteur Horeca et du secteur touristique.

Ainsi, le collège va proposer au conseil provincial de ne pas percevoir la taxe sur les débits de boissons et la taxe de séjour pour la période de fermeture des établissements et structures concernés telle que décidée par le Gouvernement fédéral. 

Au niveau du secteur de la restauration, dès le vendredi 13 mars, la Province de Luxembourg a lancé un appel à tous les restaurants de son territoire qui ont développé, suite à la fermeture de leurs établissements, un service traiteur.  Ceux-ci ont été promus tant sur le web www.luxembourg-belge.be que sur les réseaux sociaux. 

De manière parallèle, le site dédié aux professionnels du tourisme en Luxembourg belge  www.pro.luxembourg-belge.be a été alimenté de foires aux questions actualisées en lien avec la crise du Covid19 pour faciliter le travail de ceux-ci et leur apporter des réponses concrètes.  Ce travail a bien évidemment été mené de manière concertée avec le Cabinet du Gouverneur.

Ce site leur propose aussi des outils (par ex des formations) afin de profiter de la période de confinement pour se mettre à jour en e-marketing et pour communiquer adéquatement. Et enfin, une page Facebook dédiée à ces professionnels du tourisme a été créée pour faciliter les échanges et interactions.

Communication

La réflexion est ainsi en cours dans chacun de nos services afin de pouvoir mener des actions qui permettent de renforcer la lutte contre la pandémie ou à en soulager les effets indirects contraignants. Ainsi, au fil des prochains jours, de nombreuses actions seront présentées sur nos moyens de communication (réseaux sociaux notamment) afin d'offrir aux familles confinées des occupations nouvelles et expérimentales.