Province de Luxembourg

Une institution proche et partenaire

Ecoles

10 octobre 2009 - Table ronde sur les risques auditifs - Arlon

Samedi 10 octobre 2009, les Services de Prévention Santé, en collaboration avec Losange Fondation et l'Entrepôt, organisait à Arlon une table ronde sur les risques auditifs chez les jeunes luxembourgeois.

Léon Collin et Guillaume Burnotte ont participé à cette après-midi de sensibilisation du citoyen à la prévention des nuisances sonores et aux risques auditifs. Dans un contexte d'augmentation du temps d'écoute, des sources d'exposition mais aussi des volumes sonores, les oreilles sont de plus en plus exposées et les risque d'endommager l'audition sont plus fréquents. Ces risques sont encore méconnus chez les jeunes luxembourgeois, notamment concernant l'écouteur qui est utilisé par 67 % des jeunes de 15 à 19 ans.

On constate deux dangers :

  • une exposition aux bruits forts
  • une exposition pendant une longue durée

Ces dangers produisent trois effets :

  • un bourdonnement ou sifflement permanent
  • de l'hyperacousie (douleur, gêne auditive en présence de sons forts)
  • de l'hypoacousie (surdité)

Que faire pour éviter ces risques ?

En concert, il est donc recommandé :

  • de s'éloigner des enceintes et de se placer au centre de la salle
  • de marquer des pauses de 15 min toutes les heures (dans une zone « relax »)
  • de porter des bouchons

Avec des écouteurs, il est recommandé :

  • de diminuer le volume (seuil de traumatisme : 85 db)
  • de limiter la durée d'écoute
  • d'utiliser les écouteurs originaux

Plus d'infos :

Des affiches, DVD, flyers avec ou sans bouchons sont disponibles sur simple demande (et dans la limite des stocks disponibles) à l'asbl Centre Local de Promotion de la Santé Luxembourg (CLPS) : clps.lux@skynet.be ou 084 31 05 04.

Table ronde sur les risques auditifs chez les jeunesL'Entrepôt accueillait cette table ronde organisée par les Services de Prévention Santé

Experts et professionnels se sont relayés pour animer les débatsLéon Collin et Guillaume Burnotte avaient décidé de participer à cette après-midi

Une partie des intervenantsLa maison des jeunes de Marche-en-Famenne, partenaire du projet